Subventions Européennes

FSE

Fond social européen.

Il s’agit donc d’une aide pour les entreprises accentuées par la crise, les mutations économiques deviennent plus difficiles pour les entreprises et les salariés. Ainsi, le Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion alloue une subvention à destination des 11 opérateurs de compétences (OPCO) pour la formation des salariés.Ce programme concerne particulièrement les entreprises composées de 50 à 250 salariés et plus dans 130 secteurs d’activité (métier du soin, service automobile, BTP, service à la personne…).Parmi les formations qui sont proposées en vue de sécuriser les emplois et d’accompagner la transformation des métiers, vous pouvez trouver :

• Les formations concernant des compétences sectorielles spécifiques ;

• Les formations sur les savoirs de base, les compétences transversales et le développement des savoir-faire ;

• Les formations relatives aux transitions numériques et écologiques.

Le programme se base sur trois axes :

1. L’accompagnement des chercheurs de travail vers un emploi, le développement de l’entrepreneuriat et le soutien des mobilités professionnelles ;

2. La lutte contre la pauvreté et la promotion d’inclusion ;

3. L’anticipation des mutations économiques et la sécurisation des parcours professionnels.

EASI

Programme de l’UE pour l’emploi et l’innovation sociale (EASI).

Il s’agit d’un instrument de financement européen visant à :

– promouvoir un niveau élevé d’emplois durables et de qualité, 

– à garantir une protection sociale correcte et adéquate, 

– à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale et à améliorer les conditions de travail. L’EASI est géré directement par la Commission européenne et regroupe trois programmes de l’UE :

• La modernisation des politiques sociales et de l’emploi : volet PROGRESS;

• La mobilité professionnelle : volet EURES;

• L’accès au microfinancement et à l’entrepreneuriat social, avec le volet Microfinance et entrepreneuriat social.Objectifs attendus :

• Renforcer l’adhésion aux objectifs de l’UE et la coordination de l’action au niveau national et européen dans les domaines de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion.

• Soutenir la mise en œuvre de systèmes de protection sociale et de politiques du marché du travail adéquats.

• Moderniser la législation de l’UE et garantir son application effective.

• Promouvoir la mobilité géographique et accroître les possibilités d’emploi en développant des marchés du travail ouverts.

• Augmenter la disponibilité et l’accessibilité des instruments de microfinancement pour les groupes vulnérables et les micro-entreprises, et améliorer l’accès au financement pour les entreprises sociales.

FEDER

Fonds européen de développement régional

Les Etats membres de l’Union européenne ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Pour une plus grande efficacité, l’Union européenne a délégué trois de ses politiques aux États-membres :

• La politique de cohésion économique, sociale et territoriale,

• La politique de développement rural,

• La politique des affaires maritimes et de la pêche.Ces trois politiques sont financées par les « fonds européens structurels et d’investissement » (FESI). Parmi eux, le fonds européen de développement régional (FEDER) intervient dans le cadre de la politique de cohésion économique, sociale et territoriale. Il a pour vocation de renforcer la cohésion économique et sociale dans l’Union européenne en corrigeant les déséquilibres entre ses régions.Dans le contexte national de décentralisation, la gestion du FEDER est confiée aux conseils régionaux. Chaque Conseil Régional est ainsi l’autorité de gestion d’un programme FEDER. En France, le FEDER intervient sur les thématiques suivantes :

• Investir dans la recherche, le développement technologique et l’innovation,

• Améliorer la compétitivité des PME,

• Favoriser le développement des technologies de l’information et de la communication,

• Soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de carbone.

Le COSME

Programme for the competitiviness of enterprises and SMEs

Le COSME a pour objectifs :

• De renforcer la compétitivité et le développement durable des entreprises européennes, y compris dans le secteur du tourisme,

• D’encourager une culture d’entreprise notamment auprès des jeunes,

• De promouvoir la création et la croissance des P.M.E.COSME met l’accent sur les instruments financiers et le soutien à l’internationalisation des entreprises.

Ce programme se décline en quatre objectifs :

1. Améliorer l’accès au financement pour les P.M.E. ;

2. Améliorer les conditions cadres afin de garantir la compétitivité et la pérennité de toutes les entreprises de l’Union européenne, y compris dans le secteur du tourisme ;

3. Améliorer l’accès au Marché unique de l’Union européenne et à ceux de pays tiers : des services d’appui et de conseil aux entreprises ayant des perspectives de croissance sont fournis via le réseau Entreprise Europe (E.E.N.) ;

4. Promouvoir l’entrepreneuriat et la culture entrepreneuriale. Entre autres, le COSME est dédié à la promotion et le développement de nouvelles formations pour le changement des entreprises dans les domaines du numérique, les technologies clés et le manufacturing.